Skip to main content
Article
Counting Outsiders: A Critical Exploration of Outsider Course Enrollment in Canadian Legal Education
Osgoode Hall Law Journal
  • Natasha Bakht
  • Kim Brooks
  • Gillian Calder
  • Jennifer Koshan
  • Sonia Lawrence, Osgoode Hall Law School of York University
  • Carissima Mathen
  • Debra Parkes
Keywords
  • Law--Study and teaching--Curricula,
  • Law schools,
  • Canada
Disciplines
Document Type
Special Issue Article
Publication Date
10-1-2007
Abstract
In response to anecdotal concerns that student enrollment in "outsider" courses, and in particular feminist courses, is on the decline in Canadian law schools, the authors explore patterns of course enrollment at seven Canadian law schools. Articulating a definition of "outsider" that describes those who are members of groups historically lacking power in society, or traditionally outside the realms of fashioning, teaching, and adjudicating the law, the authors document the results of quantitative and qualitative surveys conducted at their respective schools to argue that outsider pedagogy remains a critical component of legal education. The article situates the numerical survey results against both a critical review of the literature on outsider legal pedagogy and detailed explanations of student decision-making in elective courses drawn from student survey responses. Notwithstanding the diversity of the faculties surveyed, the authors conclude the article by highlighting some of the shared and significant findings of the research, paying attention to various identity-based, institutional, and external factors influencing critical course engagement in Canadian law schools today.
French Abstract

En réaction à des anecdotes préoccupantes selon lesquelles le nombre d'inscriptions d'étudiants à des cours « marginaux », et en particulier à des cours sur la condition féminine, est en chute dans les facultés de droit canadiennes, les auteurs approfondissent les schémas d'inscription aux cours dans sept facultés de droit canadiennes. Les auteurs formulent une définition du terme « marginal », définition décrivant les membres de groupes qui, historiquement, manquent de pouvoir dans la société, ou qui, traditionnellement, se situent hors des domaines où se façonne, s'enseigne et s'applique le droit. Ensuite, les auteurs documentent les résultats de sondages quantitatifs et qualitatifs réalisés dans leurs facultés respectives, pour avancer que la pédagogie marginale demeure une composante critique de l'éducation juridique. L'article resitue les chiffres résultant du sondage autant par rapport à une revue critique de la documentation sur la pédagogie juridique marginale, que par rapport aux explications détaillées des prises de décision des étudiants à des cours' à option, tirées des réponses des étudiants au sondage. En dépit de la diversité des facultés analysées, les auteurs terminent l'article en attirant notre attention sur certaines constatations communes et éloquentes de la recherche, et en soulignant les divers facteurs basés sur l'identité, institutionnels et externes qui influencent aujourd'hui l'inscription à des cours critiques dans les facultés de droit canadiennes.

Citation Information
Natasha Bakht, Kim Brooks, Gillian Calder, Jennifer Koshan, et al.. "Counting Outsiders: A Critical Exploration of Outsider Course Enrollment in Canadian Legal Education" (2007) p. 667 - 732
Available at: http://works.bepress.com/sonia_lawrence/21/