Skip to main content
Contribution to Book
"Après l'Azawad: Le Devoir de violence, le djihad et l'déologie chérifienne dans le Nord du Mali"
Fabula / Les colloques, L'oeuvre de Yambo Ouologuem. Un carrefour d'écritures (1968-2018) (2019)
  • Christopher Wise, Western Washington University
Abstract
Cet article est consacré aux événements historiques auxquels fait écho Le Devoir de Violence, mais aussi à des épisodes plus récents survenus au Nord et au Centre du Mali (soit à Tombouctou, Gao, Aguelhok, Kidal, Konna et ailleurs) après la chute de l’Azawad. Né dans une famille dogon qui prit le parti des Peuls Toucouleur et de la Tijaniyya du djihadiste El Hadj Oumar Taal, Ouologuem avait une conscience aiguë des conséquences dramatiques de ce conflit pour les populations les plus pauvres et les plus vulnérables rassemblées sur le territoire malien (celles qu’il appelle, dans Le Devoir de violence, la « négraille »). Son roman offre une analyse du racisme précolonial au lendemain de ce conflit religieux qui engendra d’immenses souffrances humaines et se solda par la colonisation française de la région. Mais Le Devoir de Violence concerne également la situation du Mali contemporain, après le djihad islamiste mené par le groupe Ansar Dine, par AQMI, par le MUJAO (Mouvement pour l’unicité et le jihad en Afrique de l’Ouest), par le FLM (Front pour la Libération du Macina) et d’autres.
Keywords
  • Yambo Ouologuem,
  • Azawad,
  • Al Hajj Umar Taal,
  • Mali jihad,
  • Christopher Wise,
  • A la recherche de Yambo Ouologuem,
  • Iyad Ag Ghali,
  • Ansar Dine,
  • JNIM
Disciplines
Publication Date
Spring April 14, 2019
Editor
Christine Le Quellec Cottier, Anthony Mangeon
Publisher
Fabula: La Recherche En Littérature
Citation Information
T